“Fear and desire ” (1953) l’apocalypse à bas bruit de Stanley Kubrick 

HENOSOPHIA τοποσοφια μαθεσις υνι√ερσαλις οντοποσοφια

https://horreurislamique.wordpress.com/2015/11/18/apocalypse-du-desir-la-peur-et-le-desir-comme-essence-du-plan-vital-fear-and-desire-1953-de-stanley-kubrick/

Les films de Kubrick présentent une intéressante galerie de psychopathes :

http://www.gordonbanks.com/gordon/pubs/kubricks.html

dont les plus célèbres sont les généraux Jack Ripper (inspiré par curtis Le May) et Turgidson dans “Docteur Folamour” (Folamour le savant fou est plus qu’un psychopathe, il est un calculateur qui a tout perdu sauf la faculté de calculer) ainsi que le sergent instructeur dans “Full metal Jacket”.

Cela signifie que le génial Kubrick ne voit pas d’autre issue aux apories de l’existence humaine emprisonnée dans le plan vital que la folie de ces psychopathes (une folie qui ne les expose pas à être enfermés) en particulier il n’admet pas la voie philosophique de Spinoza dans le “Traité de la réforme de l’entendement” pour dépasser le plan vital et accéder au plan spirituel ….au fond Kubrick le génie est un obscurantiste ..ce qui se vérifie dans “2001 Odyssée de l’espace” ou il réintroduit la transcendance dans…

View original post 249 more words

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s